Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Du côté de ma Drôme

Pierre Rabhi, l'homme qui soigne la Terre

"Je suis paysan et je suis fier d'être paysan. Parce que les paysans, ce sont ceux qui nourrissent la Terre et qui nourrissent les humains. Et il faut bien comprendre que ce que nous faisons en soignant la Terre et en aimant la Terre, c'est la plus belle mission qui soit". Pierre Rabhi, Au nom de la Terre. (Photo G.V.)

Pierre Rabhi, le paysan, philosophe et écrivain ardéchois, pionnier et défenseur de l'agroécologie, sera en octobre l'invité de l'association CastelBio. Il ouvrira la deuxième édition du salon de l'alimentation bio, avec une conférence sur le thème de "L'agroécologie, une éthique de vie". Un évènement pour cette toute jeune association, créée l'an dernier, et qui souhaite sensibiliser le public aux atouts d'une agriculture respectueuse de l'homme et de la nature.

"Jamais je n'aurais pensé que Pierre Rabhi viendrait là, à Châteauneuf-du-Rhône! C'est un événement inespéré! Pierre Rabhi, c'est celui qui a transmis la vie au désert. C'est un semeur d'espoirs". Babeth Mourzelas Carmignani, la présidente de l'association CastelBio, ne cache ni son bonheur, ni son émotion à accueillir prochainement le paysan, philosophe et écrivain ardéchois, pionnier de l'agroécologie en France. Et je la comprends. Dans ma bibliothèque, les livres de Pierre Rabhi sont en nombre. Ses pensées, sa philosophie sont pour moi une source de réflexion et d'inspiration permanente. J'ai eu le privilège de pouvoir l'écouter en conférence à Saint-Paul Trois Châteaux en mars 2015 et comme je lui avais demandé, il avait gentiment dédicacé son livre "Semeurs d'espoirs" à l'attention de mon petit garçon : "Avec mon encouragement pour son petit potager et tout mon amour. Pierre Rabhi". Je garde de ces quelques minutes face à lui un souvenir très fort, le même que toutes ces fois où je me suis trouvée assise à côté de lui dans le wagon-bar du TGV en direction de Paris, sans jamais oser l'aborder par peur de l'importuner.

Pierre Rabhi, "l'éveilleur de consciences". Celui qui veut apprendre aux gens à "soigner la Terre". Le fondateur de l'association "Terre & Humanisme", en charge de développer au plan local comme international les techniques de l'agroécologie. Celui qui veut redonner une autonomie alimentaire aux populations d'Afrique... et aux autres aussi... et à nous également en prônant le concept d'"oasis en tous lieux", que nous pouvons tous, chez nous, autour de nous, nous créer. Et vivre ainsi dans "la sobriété heureuse", le plus loin possible des diktats et des illusions de la société de consommation. Celui que des milliers de personnes sont venues écouter dans ses nombreuses interventions, que ce soit à l'UNESCO ou dans les toutes villes de France et bien ailleurs encore. Il sera donc l'invité de l'association CastelBio le vendredi 14 octobre à 20 heures, à la salle polyvalente de Châteauneuf-du-Rhône. "Pierre Rabhi reflète tous les messages que je voudrais faire passer à travers les actions de notre association" poursuit Babeth Mourzelas Carmignani, "Un modèle de société respectueux de l'Homme et de la Terre".

La conférence de Pierre Rabhi ouvrira la deuxième édition du salon de l'alimentation organisé par l'association CastelBio le samedi 15 et dimanche 16 octobre, toujours à la salle polyvalente de Châteauneuf-du-Rhône. 35 exposants, des producteurs venus en priorité de la Drôme et de l'Ardèche, des conférences et des ateliers pour apprendre entre autres à faire son compost, et une restauration possible sur place... CastelBio se conforte dans sa volonté d'être un lieu d'échange et de partage, avec pour but de sensibiliser le public aux atouts d'une agriculture respectueuse de la Terre et des hommes.

Tel le colibri cher à Pierre Rabhi (*), CastelBio fait sa part...

Et c'est à n'en pas douter à travers de telles initiatives locales que se dessinera la société de demain, comme le dit Pierre Rabhi dans Nos voies d'espérance d'Olivier le Naire (Ed. Actes Sud 2014) : "Pour l'instant, le modèle actuel occupe encore l'essentiel de l'espace, et tous ceux qui tentent des choses différentes sont considérés comme des bricoleurs de la périphérie. Mais ces bricoleurs-là, lorsque le système s'effondrera -et il va s'effondrer- seront en mesure de prendre le relais. Des gens lucides et courageux auront eu le mérite d'expérimenter à leurs frais, à leurs risques et périls, tout ce qui est vraiment possible en matière d'éducation, d'agriculture, de logement, d'économie, pour inventer les bases d'une nouvelle société basée sur la coopération avec la vie. Nous n'avons de toute façon pas le choix et cette transition pourrait être l'occasion de redonner du sens à nos existences. D'accéder à la joie profonde, ce sentiment auquel chacun d'entre nous aspire et qui fait si cruellement défaut à notre société".

Redonner du sens à nos existences... tout est dit.

G.V.

***

(*) L'association "Colibris", créée en 2007 sous l'impulsion de Pierre Rabhi, et qui se mobilise pour la construction d'une société écologique et humaine, doit son nom à une légende amérindienne :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, attérés, observaient impuissant le désastre. Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri! Tu n'es pas fou? Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu!". Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part".

Pour assister à la conférence "L'agroécologie, une éthique de vie" de Pierre Rabhi, mieux vaut réserver à l'avance! L'association CastelBio tiendra deux permanences pour la billetterie les lundis 5 et 12 septembre de 17h30 à 20h à la salle polyvalente du haut de Châteauneuf-du-Rhône. Les réservations peuvent aussi se faire par téléphone et mail aux coordonnées indiquées sur l'affiche.

Pour assister à la conférence "L'agroécologie, une éthique de vie" de Pierre Rabhi, mieux vaut réserver à l'avance! L'association CastelBio tiendra deux permanences pour la billetterie les lundis 5 et 12 septembre de 17h30 à 20h à la salle polyvalente du haut de Châteauneuf-du-Rhône. Les réservations peuvent aussi se faire par téléphone et mail aux coordonnées indiquées sur l'affiche.

L'impasse actuelle, qui dépasse largement la question agricole, est confirmée par tous les indicateurs possibles et peut susciter un sentiment d'impuissance. La perspective de notre extinction entre de plus en plus clairement dans la liste des probabilités. Le genre humain pourrait détruire la planète mais le plus probable est que la nature nous survivra. Notre vie est intimement liée à elle, par le truchement de notre propre nature, elle-même fille de la nature. Mais, si nous avons besoin d'elle, elle n'a pas besoin de nous. Les refrains que l'on nous chante servent à justifier l'injustifiable, à masquer l'incompétence des décideurs et à faire vivre l'illusion d'une civilisation cohérente. (...) Pourtant, plus de dérobade possible : nous sommes en grande partie les auteurs des saccages que nous déplorons.
Nous savons qu'il nous faut changer, ou disparaître.
J'aimerais être de ceux qui, conscients de leurs propres limites, sèment de l'espoir pour contribuer à susciter un éveil constructif. Car un autre monde est vraiment réalisable : c'est à cette oeuvre qu'il faut nous consacrer.

Pierre Rabhi, "L'Agroécologie une éthique de vie", Ed. Actes Sud, 2015.

Du côté du Val de Drôme sur le territoire de la Biovallée, et plus précisément à La Roche-Sur-Grâne, est installé le centre agroécologique "Les Amanins", né de la rencontre entre Pierre Rabhi et Michel Valentin. "Deux personnalités que rien ne supposait rassembler : un paysan philosophe et un entrepreneur autodidacte. C'est de leur complémentarité et de l'union de leurs compétences  que la graine des Amanins a germé. (...) La terre des Amanins s'étend sur 55 hectares de champs, prairies et forêts et regroupe une école, une ferme et un centre d'accueil." (Sources www.lesamanins.com - Photos G.V.)
Du côté du Val de Drôme sur le territoire de la Biovallée, et plus précisément à La Roche-Sur-Grâne, est installé le centre agroécologique "Les Amanins", né de la rencontre entre Pierre Rabhi et Michel Valentin. "Deux personnalités que rien ne supposait rassembler : un paysan philosophe et un entrepreneur autodidacte. C'est de leur complémentarité et de l'union de leurs compétences  que la graine des Amanins a germé. (...) La terre des Amanins s'étend sur 55 hectares de champs, prairies et forêts et regroupe une école, une ferme et un centre d'accueil." (Sources www.lesamanins.com - Photos G.V.)

Du côté du Val de Drôme sur le territoire de la Biovallée, et plus précisément à La Roche-Sur-Grâne, est installé le centre agroécologique "Les Amanins", né de la rencontre entre Pierre Rabhi et Michel Valentin. "Deux personnalités que rien ne supposait rassembler : un paysan philosophe et un entrepreneur autodidacte. C'est de leur complémentarité et de l'union de leurs compétences que la graine des Amanins a germé. (...) La terre des Amanins s'étend sur 55 hectares de champs, prairies et forêts et regroupe une école, une ferme et un centre d'accueil." (Sources www.lesamanins.com - Photos G.V.)

***

Pour en savoir plus :

- Sur l'association CastelBio, basée à Châteuneuf-du-Rhône > http://castelbio26780.simplesite.com/428731254

- Sur Pierre Rabhi et le mouvement Colibris > http://www.colibris-lemouvement.org/

- Sur le centre agroécologique "Les Amanins" > http://www.lesamanins.com/

- Sur l'association "Terre & Humanisme" > http://terre-humanisme.org/

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article