Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Du côté de ma Drôme

Unis pour préserver leur épicerie

L'épicerie, c'est par ici! (Photos G.V.)

A Beaufort-sur-Gervanne, à une quinzaine de kilomètres de Crest, les habitants ont refusé de voir disparaitre leur épicerie de village. lls ont donc créé une association et porté tous ensemble le projet de réouvrir ce commerce de proximité, indispensable au quotidien de la commune et des autres environnantes. Une belle mobilisation et aujourd'hui, des villageois heureux d'avoir retrouvé un lieu d'approvisionnement et de rencontre qui fait la part belle aux produits locaux et de terroir.

La première fois que j'ai entendu parler de ce projet d'épicerie associative à Beaufort-sur-Gervanne, c'était à travers la plateforme de financement participatif "Miimosa", dédiée à l'agriculture et à l'alimentation. 8420 € à récolter et surtout une initiative portée par une poignée d'habitants du village ne pouvant se résoudre à ne plus avoir de commerce de ce genre dans leur commune. Un bel exemple de solidarité et de citoyenneté.

Tout a commencé en juillet 2014. Ou plutôt, tout s'est terminé cette année-là, quand l'épicerie du village a fermé définitivement, faute de repreneur. "Cela a été un choc pour toute la population car les personnes âgées et les personnes sans voiture se retrouvaient privées d'un service capital. Et c'était au delà de Beaufort, toute la vallée de la Gervanne qui était concernée" est-il alors expliqué sur le site de "Miimosa". "C'est une dizaine d'habitants qui crée en avril 2015 l'Association pour le maintien d'une épicerie à Beaufort-Sur-Gervanne. Ils ont rassemblé des chiffres, des textes juridiques, des contacts, et ont imaginé dans quelles conditions il était possible de réouvrir l'épicerie...". Ainsi s'écrit à nouveau la belle histoire de l'épicerie du village qui allait réouvrir ses portes. Ailleurs, autrement, mais sûrement. Objectif : été 2016. Pari relevé. Pari gagné.

"Une épicerie par et pour tous!"

Car depuis fin août, elle est de nouveau ouverte cette épicerie. Et moi, j'avais très envie d'aller la voir et surtout de rencontrer ceux qui ont permis le maintien de ce commerce de proximité. Me voilà donc partie avec ma carte de la Drôme sur le siège passager, direction Beaufort-sur-Gervanne, commune dans laquelle je l'avoue, je n'avais jamais mis une roue de voiture! Une heure et demi plus tard, après avoir passé Crest, me voici à 368 mètres d'altitude, sur la place d'un village autour duquel s'étend un panorama sublime. Là, le regard perdu dans cette magnifique vue, je me répète que décidément, la Drôme est vraiment très belle !

Beaufort-sur-Gervanne, ce sont environ 400 habitants à l'année, avec des étés très touristiques. D'ailleurs, cet après-midi-là dans le village, mais aussi dans l'épicerie, je croise encore plusieurs touristes étrangers, les vacanciers de septembre. Pour trouver le commerce tant recherché, il me suffit de suivre les panneaux en bois "fait mains" installé dans les ruelles du village. Et me voici devant une grande porte multicolore, avec punaisé dessus, une feuille sur laquelle il est écrit "Epicerie associative Gervanne-Sye - Une épicerie citoyenne par et pour tous!". Un peu plus loin, mon regard se porte sur un tableau accroché au mur. Ici sont détaillés les différentes tâches à faire, et les bénévoles inscrivent leurs noms pour les accomplir : faire l'ouverture ou la fermeture, aller chercher le pain de la journée etc. Derrière la caisse, c'est Marion qui officie et accueille les clients. Elle est l'une des salariées de l'épicerie. Car oui, en plus, deux postes ont pu être créés! Et en dehors des heures de travail des deux employées, ce sont aussi les bénévoles qui prennent le relais.

"Une aventure humainement très forte"

Je suis accueillie par Simon, membre du conseil d'administration de l'association qui gère l'épicerie. Et qui compte 200 adhérents, dont une trentaine de membres actifs. "Le plus difficile a été de trouver un nouveau local pour l'épicerie, et les financements", explique-t-il. Le premier problème a été résolu grâce à la générosité d'une habitante, qui a mis son garage à disposition, après avoir fait les premiers travaux d'aménagement, comme le plancher ou l'électricité. Trois sources de financements sont ensuite intervenues dans ce projet dont la mise de départ avait été évaluée à 41000 € pour assurer l'ouverture de l'épicerie. En dehors de l'opération de crowdfounding lancée via la plateforme "Miimosa", des événements ont été organisés pour récolter des fonds, et surtout les habitants du bassin de vie ont mis la main au porte-monnaie. Car tous avaient conscience que ce ne serait pas qu'un simple commerce. "Nous voulions tous que cette épicerie soit un espace de rencontre, ouvert tous les jours, pour contribuer à la vie du village et surtout à créer du lien" poursuit Simon. "C'est une aventure humainement très forte, d'autant que notre équipe de bénévoles est multigénérationelle".

Une équipe qui se décrit comme encore en rodage, mais qui pour autant, sans plus de communication que cela faite autour du projet, affiche des chiffres de fréquentation déjà au dessus des prévisions. Et le ruban inaugural n'a pas encore été coupé que les différentes commissions qui composent l'association planchent déjà sur des futures animations pour rapporter des fonds supplémentaires. Et à lire les commentaires sur le livre d'or, l'objectif de fédérer les habitants autour de l'épicerie et plus largement d'un réseau de solidarité permettant d'échanger des services au quotidien a été largement atteint.

Après avoir fait le "tour des propriétaires", je repars contente d'avoir entrepris le déplacement pour découvrir cette belle initiative, porteuse de ces valeurs de solidarité et de citoyenneté, qui il faut bien l'admettre, font un peu défaut dans notre société actuelle. Et si un jour vous passez par Beaufort-sur-Gervanne, prenez le temps d'admirer le paysage, de découvrir cette attachante épicerie et surtout... de me rapporter de ces alléchants bonbons à la réglisse, fabriqués dans le Vercors!

Par avance merci!

G.V.

L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.
L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.

L'épicerie de Beaufort-sur-Gervanne privilégie les producteurs locaux et les produits bio. L'association a d'ailleurs bénéficié de l'accompagnement du G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité), coopérative d'alimentation locale et/ou biologique qui favorise les circuits courts.

Ce jour-là, c'est Marion, l'une des épicières salariées, qui forme Corinne, bénévole membre du C.A. à l'usage de la caisse. Sont également présentes les deux Marine, respectivement bénévole pour la première et membre du C.A. pour la seconde, et Simon, également au C.A. de l'association.Ce jour-là, c'est Marion, l'une des épicières salariées, qui forme Corinne, bénévole membre du C.A. à l'usage de la caisse. Sont également présentes les deux Marine, respectivement bénévole pour la première et membre du C.A. pour la seconde, et Simon, également au C.A. de l'association.

Ce jour-là, c'est Marion, l'une des épicières salariées, qui forme Corinne, bénévole membre du C.A. à l'usage de la caisse. Sont également présentes les deux Marine, respectivement bénévole pour la première et membre du C.A. pour la seconde, et Simon, également au C.A. de l'association.

***

Pour en savoir plus :

- Sur l'épicerie de Gervanne > http://epiceriedebeaufort.wordpress.com/

- Sur Beaufort-Sur-Gervanne et le territoire Gervanne-Sye > http://www.gervanne-sye.com/

- Sur la communauté de communes du Val de Drôme > http://valdedrome.com/Beaufort-sur-Gervanne.html

- Sur le G.R.A.P. (Groupement Régional Alimentaire de Proximité) > http://www.grap.coop/

A noter que le dimanche 16 octobre, le jour de la foire d'automne de Beaufort-sur-Gervanne, un concert en soutien à l'épicerie aura lieu au Temple du village par la chorale "Les Ouates".


L'inauguration de l'épicerie aura lieu le samedi 22 octobre, à partir de 18 heures, avec au programme de 18h à 20h, buffet & prises de parole à l'épicerie ; puis à  20h30, concert de Bretons de l'Est (musiques de l'est) puis DJ (musiques africaines).

Suivez les panneaux (provisoires... en attendant les définitifs réalisés par un artisan du village).

Suivez les panneaux (provisoires... en attendant les définitifs réalisés par un artisan du village).

Tout a commencé le 4 décembre 2015, lors d'une réunion publique où a été présenté le projet.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

cotcotcodon 02/10/2016 15:25

Après Miimosa du Crédit Agricole, je vous invite aussi à découvrir Cotcotcodon, http://cotcotcodon.fr , la nouvelle plateforme indépendante de financement participatif dédiée au terroir, à l'agriculture et l'alimentation.

Du côté de ma Drôme 02/10/2016 18:55

Bonjour, et merci car je ne connaissais pas cette plateforme. J'y ai découvert un projet intéressant dans la Drôme qui fera un très bon sujet. :-)